Rechercher
  • Jonathan Ehinger

Les abeilles sauvages en Suisse


Les abeilles, ces petits insectes jaunes et noirs jouent un rôle essentiel dans l’écologie. Dans les champs, les prairies, les arbres, les murs, près des rochers et même en ville, les abeilles sauvages se retrouvent un peu partout en Suisse. On recense actuellement plus de 600 espèces d’abeilles sauvages en Suisse dont 70 espèces ont disparu de la carte et des centaines d’autres espèces menacées ou en voie de disparition…


Des espèces d’abeilles sauvages en Suisse menacées


Contrairement aux abeilles domestiques, les abeilles sauvages vivent en solitaire et ne constituent pas un ensemble de colonies avec une reine, des ouvrières… Elles ne produisent pas non plus de miel. En Suisse, il existe actuellement près de 600 espèces d’abeilles sauvages, mais pour pouvoir survivre, une espèce a besoin de pollen provenant de fleurs spécifiques et d’endroits spécifiques à la nidification.

Malheureusement, l’évolution de l’urbanisme et l’intensification de l’économie en zone rurale en Suisse ont bien des impacts sur l’habitat des abeilles sauvages. Certaines fleurs spécifiques tendent à disparaitre provoquant par la suite la disparition de l’espèce d’abeille qui les utilise pour survivre. Aussi, le changement œuvré par l’homme dans la nature provoque volontairement ou involontairement la disparition de certaines espèces d’abeilles sauvages qui ne trouvent plus d’endroits appropriés à la nidification… En conséquence, il n’est pas étonnant de voir ces espèces menacées en voie d’extinction.


Les abeilles sauvages, des pollinisateurs aguerris


Même si les abeilles sauvages ne produisent pas de miel, leur présence contribue à l’équilibre écologique d’un milieu. Elles ont pour principal rôle d’assurer la pollinisation des fleurs ainsi que de nombreuses cultures et arbres fruitiers en Suisse.

De ce fait, pour garantir plusieurs années de récoltes fructueuses, une diversification d’abeilles sauvages est essentielle. D’une certaine façon, ces espèces d’abeilles suisses contribuent aussi à maintenir l’existence de certaines plantes sur le territoire en assurant leur reproduction.


Quelles alternatives pour aider les abeilles sauvages ?


À l’heure actuelle où près de 70 espèces d’abeilles sauvages ont déjà disparu et plusieurs autres espèces sont menacées, il est plus que temps d’agir pour préserver les espèces encore existantes. Mais que peut-on faire pour aider les abeilles sauvages ?

L’utilisation des pesticides chimiques dans l’agriculture réduit les ressources florales et fait disparaitre certaines espèces de plantes. Comme première alternative à la sauvegarde des abeilles sauvages, on optera pour une agriculture écologique sans recours à ces pesticides et herbicides.


Les abeilles sauvages en Suisse ont besoin d’une diversification de fleurs contenant des pollens en grande quantité pour assurer l’alimentation de leur progéniture. Il suffirait alors de semer des graines de plantes et de fleurs en quantité dans son jardin et dans les champs pour apporter votre contribution au soutien des espèces d’abeilles sauvages.

Et pour résoudre le problème de nidification, on peut créer des espaces propices à la reproduction de ces abeilles en Suisse. On pourra notamment laisser quelques surfaces à découvert, des branches moelleuses ou du bois pourri un peu partout, sécher ses murs, recueillir les coquilles d’escargot abandonnées… À la limite de l’imagination, on pourra concevoir des maisonnettes pour abeille sauvage à partir de matériaux diversifiés.

0 vue

ADRESSE

LE RUCHER DU LESSUS SÀRL

 Route des Carrières du Lessus 12

1867 St-Triphon, Suisse

 

Info: info@rucherdulessus.ch 

Vente: marketing@rucherdulessus.ch

CONTACTEZ-NOUS

  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Facebook Icône

50 RUCHES

 1'500'000 ABEILLES